acces

« Septembre - 2017 »
D L M M J V S
 
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
27
28
29
30
lundi, 04. septembre 2017
09:22 - Journée régionale de découverte de l'apiculture jeudi 12 octobre 2017
La Chambre d’agriculture de l’Indre organise la journée régionale de découverte de l’apiculture le jeudi 12 octobre à Chabris.
10:31 - Journée découverte de l'élevage ovin jeudi 7 septembre 2017
Dans le cadre du salon Tech-Ovin, la Chambre régionale d’agriculture du Centre Val de Loire et l’association régionale ovine du Centre (AREOC) organisent une journée d’accueil d’ac...
10:32 - 15aine de la Bio en région Centre Val de Loire
Du 4 au 15 septembre, la Quinzaine de la Bio propose 9 événements sur toute la région pour découvrir les pratiques des agriculteurs bio et les changements conduits sur leurs fermes...
dimanche, 17. septembre 2017
10:30 - Devenir agriculteur dans l’Indre
La Chambre d’agriculture organise chaque mois une réunion d’information à l’intention de toutes les personnes qui souhaitent s’installer en agriculture. Prochaine réunion : Lundi ...
10:31 - Démonstrations Mes P@rcelles
Venez découvrir Mes P@rcelles à Châteauroux lundi 18 septembre, La Châtre jeudi 21 septembre, Le Blanc lundi 25 septembre et Ecueillé vendredi 29 septembre. Les démonstrations de M...
lundi, 18. septembre 2017
11:01 - Sorghos ensilages cultivés en purs ou en mélange jeudi 21 septembre
Vous êtes éleveurs laitiers ou allaitants, venez redécouvrir les sorghos ensilages cultivés en purs ou en mélange jeudi 21 septembre de 14h à 16h à Bossée (37)...
11:04 - Enquête viticulture
L’école d’agronomie de Montpellier mène une enquête pour récolter, parmi les viticulteurs, les méthodes de lutte contre quatre maladies de la vigne : le black rot, le mildiou, l’oï...

Urbanisme - Aménagement des territoires

Urbanisme

La Chambre d’agriculture appuie les communes dans la mise en place des documents d’urbanisme afin d’assurer un développement harmonieux de leur territoire.

Elle aide la collectivité à prendre en compte le maintien et le développement  de son agriculture lors de l’élaboration de ces outils de planification : POS, PLU et Cartes Communales.

Pour cela, elle s’appuie sur sa connaissance des exploitants et des exploitations acquise lors de réunions d’information spécifiques aux agriculteurs.

Son action vise au respect de deux principes essentiels :
Préserver de l’urbanisation les terres ayant le meilleur potentiel agronomique
Limiter le développement de l’habitat nouveau aux abords des corps de ferme pour éviter les conflits de voisinage, notamment en zone d’élevage.

Ces actions bénéficient du soutien de :

 

Contrats régionaux de pays 

Lors de l’élaboration de son contrat régional, le Syndicat de pays peut proposer certaines actions agricoles, comme le soutien à l’élevage, aux CUMA, à la diversification, aux micro-filières de qualité…et des actions relatives à la performance énergétique, à la biodiversité, à la qualité de l’eau et des paysages 

La Chambre d’agriculture peut participer aux travaux menés par le conseil de développement, les commissions spécialisées et le syndicat de Pays.
Elle s’appuie sur sa connaissance de l’agriculture locale et des territoires, des divers programmes d’actions en cours et de l’articulation possible des financements, de l’Europe à la collectivité locale.

Une fois le programme d’actions opérationnel, elle informe les porteurs de projets potentiels et peut mener des actions d’animation et de formation pour la mise en œuvre des actions.

Ces actions bénéficient du soutien de :



Paysages

Afin de mieux appréhender les interactions entre les bâtiments collectifs, les zones d’habitations  et l’environnement naturel, la Chambre d’agriculture vous propose de valoriser l’attrait visuel de votre territoire  ainsi que l’intégration du bâti dans le paysage.
La réalisation d’un projet d’Aménagement Paysager Collectif demande une concertation entre élus, concepteurs et utilisateurs du milieu naturel ; celle-ci ne peut se faire que par le biais d’une étude présentant les intérêts sociétaux, biologiques et écologiques essentiels  pour garantir une bonne qualité de vie et rendre le territoire attrayant.

Créer des espaces arborés, des lieux de convivialité, sont des atouts  pour le tourisme local, le cadre de vie des habitants et peuvent également vous servir à  lutter contre les nuisances sonores et visuelles subies par  votre territoire et ses acteurs.

Notre offre de conseil

Aménagement paysager pour les collectivités

Gestion et préservation des sols

Dans le cadre d’un projet d'aménagement ayant des incidences en matière d’environnement, vous devez fournir une étude d’incidence ou étude d’impact. Selon leur nature et importance, ils relèvent de régime déclaratif ou d’autorisation (avec enquête publique). La Chambre d'agriculture peut vous accompagner sur la définition de ces projets afin de préserver la potentialité des sols agricoles et la ressource en eau et garantir la valorisation agronomique des boues de station d'épuration.

Préserver la potentialité des sols agricoles

La conservation d'une diversité de sols à l'échelle communale assure des usages variés au territoire et une durabilité des activités présentes. Ainsi, un sol à faible potentiel agronomique peut recéler une valeur patrimoniale ou fonctionnelle (ex : zone humide) qu'il convient de préserver. A partir d'une prospection sur le terrain à l'aide d'une tarière (sondages et analyses géolocalisés) associée à l’exploitation de la base de données des sols de l’Indre®CDA36/INRA, puis de restitutions cartographiques, le conseil agro pédologique permet de déterminer les atouts et les contraintes des sols, d'en définir les potentiels afin d'orienter le choix des pratiques et des investissements à effectuer. Des mesures compensatoires peuvent aussi vous être préconisées. La Chambre d'agriculture contribue à votre projet sans sur consommer ces espaces non renouvelables.

Notre offre de conseil


Conseil agro-pédologique pour les collectivités

 

Garantir la valorisation des boues de station d'épuration

La valorisation agronomique des boues de station d'épuration s'inscrit dans un cadre réglementaire strict. Dans un souci économique et environnemental, ce cadre impose d’intégrer les apports en éléments fertilisants des boues de station d'épuration dans le plan global de fertilisation des exploitations agricoles mais aussi d’en connaître les modalités d’utilisation (calendrier d’épandages, cultures concernées, volumes apportés…).
La Chambre d’agriculture réalise des suivis de l’ensemble de ces pratiques. Elle rassemble dans un document annuel ou pour un bilan décennal, les éléments essentiels attestant des apports (azote, potassium, phosphore, etc ...) sur les parcelles en conformité avec la nature des sols, ainsi que de la qualité des produits au regard de la réglementation, ceci sur les parcelles intégrées dans les plans d'épandage et identifiées pour chaque station dans le cadre d'un arrêté préfectoral.

Notre offre de conseil


Suivi agronomique des épandages de boues de station d'épuration


Plan d'épandage des produits résiduels organiques (PRO)


 

 

Préservation de la ressource en eau potable

Appui à la mise en place des Périmètres de Protection de Captage

 

Dans le cadre de la procédure réglementaire de définition des périmètres de protection des captages AEP que les communes ou syndicats des eaux ont la charge de mettre en place, la Chambre d’agriculture apporte un appui méthodologique et réglementaire. Ce conseil permet de rationaliser l’extension des périmètres, le contenu des contraintes imposées aux exploitations agricoles concernées et d’approprier la démarche aux exploitants agricoles.

 

Animation de contrats territoriaux sur les captages prioritaires

Dans l’Indre, 8 captages sont classés  « prioritaires » au titre du Grenelle de l’Environnement. Ils sont particulièrement sensibles aux pollutions diffuses d’origine agricoles (principalement nitrates). Il s’agit de certains captages situés sur les communes de Buzançais, Brion, Diou, Châteauroux, Levroux, Ardentes et Issoudun.

Pour les 3 premiers captages, une démarche volontaire et concertée entre les acteurs du territoire dite Aire d’Alimentation de Captage (AAC) est mise en place afin de préserver la ressource en eau et de réduire les pollutions diffuses en nitrates. Un contrat territorial est signé conjointement entre le porteur de projet (collectivité ou syndicat d’eau), l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et la Chambre d’agriculture. Il fixe l’engagement et le financement des signataires, les objectifs et le plan d’actions. A ce titre, la Chambre d’agriculture de l’Indre assure la mise en place du plan d’actions principalement agricoles et s'engage à accompagner les exploitants dans l'évolution de leurs pratiques afin de contribuer à la conservation et à la reconquête de la qualité de l'eau.
Concernant les captages de Châteauroux, la Chambre d’agriculture assure un suivi agronomique auprès des exploitants pour Châteauroux Métropole depuis 2004.

 


Animation MAEC à enjeu eau

La Chambre d’agriculture apporte son soutien aux collectivités et aux agriculteurs dans la mise en œuvre du dispositif d'aides financières (MAEC) envers les agriculteurs concernés qui acceptent de mettre en place des pratiques en faveur d’une diminution de la pollution.

Cette action bénéficie du soutien financier de :

Notre offre de conseil


Suivi agronomique de captage d'alimentation en eau potable


Etude préalable à la mise en place d'un contrat territorial


Animation Contrat territorial

Energies renouvelables

Les collectivités locales, les organismes de logement social et les particuliers s’intéressent de plus en plus aux énergies renouvelables.
A travers l’association ADEFIBOIS BERRY, la Chambre d’Agriculture qui en assure l’animation apporte son soutien au développement des projets de valorisation de la biomasse agricole et forestière.
Le département de l’Indre possède de nombreuses installations de chaufferies biomasse bois, ainsi que 2 plates-formes d’approvisionnement bois énergie qui produisent toute la gamme de combustible bois, notamment pour une alimentation automatique des chaudières.
La dynamique de la filière bois sur le Berry a permis d’avoir sur l’Indre plus de 2 000 foyers locatifs en logement social alimentés par les énergies renouvelables.
De son côté, le Conseil général a favorisé par son aide le développement de chaudières bois pour les particuliers.

 

 

 

 

Contact(s)

Environnement et territoires

24 rue des Ingrains
36022 Châteauroux Cédex

Tél : 02.54.61.61.88
Fax : 02.54.61.61.16

environnement.territoires
@indre.chambagri.fr

 

 

 

Mentions légales | Contacts |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS